Blog sur la logistique et les transports

07/12/2023 | Livraisons durables

L’économie circulaire dans le secteur logistique

L’engagement envers l’économie circulaire en tant que modèle de production et de consommation s’enracine de plus en plus dans notre société. Les entreprises et les consommateurs s’engagent et sont de plus en plus sensibilisés à un système clairement axé sur des comportements plus durables.

L’économie circulaire vise à prolonger le cycle de vie des produits grâce à l’optimisation des ressources, la réduction de la consommation de matières premières et l’utilisation des déchets pour être recyclés et réutilisés.

Comment pouvons-nous appliquer l’économie circulaire au secteur logistique?

L’adaptation du secteur logistique et des chaînes de distribution et de transport à l’économie circulaire est très importante, d’autant plus que nous sommes l’un des secteurs dont l’activité a un impact environnemental majeur. Le système traditionnel de production linéaire – c’est-à-dire, basé sur la production, la consommation et le rejet – appartient désormais au passé et s’est avéré non durable pour l’environnement.

Par conséquent, les chaînes d’approvisionnement et de production doivent indéniablement évoluer vers une économie productive circulaire et être capables de remplacer ce qui est consommé. L’objectif est clair : un système productif capable de restituer plus de ce qu’il consomme. L’idée est de consommer des déchets capables de générer des ressources naturelles au lieu de consommer des ressources naturelles qui génèrent des déchets. Nous pouvons conclure que la clé de l’économie circulaire en logistique repose sur l’application des 4R : Réduire, Réutiliser, Recycler et Récupérer.

Les cycles logistiques de l’économie circulaire

L’application de l’économie circulaire en logistique implique la mise en place d’une série de processus et de cycles supplémentaires. Son implémentation peut entraîner des changements importants dans les industries et les chaînes d’approvisionnement, et oblige à repenser des aspects tels que l’emplacement des centres de production ou l’organisation même de la chaîne.

Les produits deviennent des matières premières au sein de l’industrie dans laquelle ils ont été utilisés. Des matériaux tels que le plastique, les fibres textiles ou les moteurs sont réutilisés en interne.

À la fin de leur cycle de vie, certains produits sont décomposés et une partie d’entre eux est utilisée pour la production d’autres matériaux, qui sont recyclés dans des industries ou des secteurs d’activité proches.

Ce processus est généralement associé à des produits de valeur qui, à la fin de leur cycle, sont vendus sur des marchés secondaires.

Un défi qui nous concerne tous

L’application de l’économie circulaire est un défi qui nous concerne tous. Les administrations publiques doivent promouvoir par la législation des actions facilitant la réalisation des objectifs de durabilité, par exemple en réduisant les taxes et les impôts pour les produits réutilisables ou en finançant des projets de décarbonisation. De leur côté, les entreprises doivent également s’engager et appliquer des mesures dans toutes leurs opérations pour aider à la protection de l’environnement. Enfin, nous ne devons pas oublier notre rôle en tant que consommateurs, capables de réduire les déchets et la pollution par de petits actes quotidiens, ainsi que de privilégier les produits et les industries axés sur le recyclage.

Notre contribution à l’économie circulaire

L’engagement de Paack envers la durabilité, comme nous l’avons expliqué dans ce blog, est l’un des axes stratégiques de notre activité. L’optimisation des itinéraires, l’utilisation de véhicules électriques ou la compensation du CO2 que nous émettons sont quelques-unes des actions qui nous caractérisent.

Notre contribution à l’économie circulaire est détaillée dans diverses actions que nous entreprenons dans les différents pays où nous opérons. Ainsi, par exemple, au Royaume-Uni, nous nous chargeons de collecter des capsules Nespresso pour leur recyclage ultérieur, et nous collaborons avec des marques de vêtements comme Zara et Nike, en maximisant l’utilisation des déplacements. Lorsque nous livrons certains de leurs produits, nous offrons aux utilisateurs la possibilité de nous remettre les anciens pour les recycler et les réutiliser.